L'Oeil du Nord
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Situation actuelle de l'île

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Dr. Freyja Howlin
Admin et Fondatrice Ethérée

La Mère des Damnés
l'ombre de la cité maudite.
,
Situation actuelle de l'île Tumblr_mh5o57wcMz1qbji6ao1_500
JE SUIS : le règne nouveau.
RANG : couronne de Dieppgard.
METIER : dirigeante du peuple mort-vivant.
MISSIVE ENVOYÉES : 48


Situation actuelle de l'île Vide
MessageSujet: Situation actuelle de l'île   Situation actuelle de l'île Icon_minitimeMer 3 Aoû - 8:53

Situation actuelle

Classée par peuple, voici la version forum de la situation actuelle de l'île, du scénario immédiat, consultable également à cette adresse. Vous retrouverez certains de ces protagonistes dans le registre de l'île.


Sylvan

A Sylvan, la situation est des plus tendues.

En effet, il se trouve que le sir Aldaron Wenfall, roi de Sylvan, avait pour enfants son ainée Mana, son dernier Hawke. Le trône reviendrait alors à Mana. Logique. La suite est en réalité beaucoup plus obscure ; peu de gens connaissent la vérité et l'histoire dans son intégralité. Mana Wenfall ne jouait pas de la popularité qu'elle aurait dû avoir, et son caractère cynique et sa relation explosive avec son père n'était pas pour arranger les choses. Elle fut bientôt embarquée dans une sombre affaire qui la mena jusqu'au grille de la célèbre Arène de Sang, un véritable coupe-gorge. Pourquoi ? Pourquoi envoyer l'héritière légitime du trône directement à la mort ? Il n'est pas vraiment difficile de deviner un complot visant à se débarrasser de la jeune elfe sans faire d'histoire - mais pourquoi cette obstination ? Toujours est-il que les auteurs de ce complot ne pensaient certainement pas que la petite guerrière allait devenir championne de ce 8ème tournoi... et encore moins qu'elle allait, au cours de cet évènement, et en public, tuer son propre père ! Criminelle, elle s'est enfuit, et c'est sous les yeux médusés de tous les peuples de Frözen que le scandale a éclaté.

Vous n'imaginez pas la pagaille à Sylvan ! Plus de roi, plus d'héritière ! Du jour au lendemain, leur grand malheur connu de trois gouverneurs ennemis ! Vite, le conseil se réunit, vite, un gouverneur provisoire est établi, vite un certain Almäar Tissebrume régule la situation. Calme et peu nerveux, le bonhomme. C'est avec douceur mais fermeté qu'il redressera peu à peu le peuple elfique bouleversé par les funérailles de leur roi.

Aujourd'hui, le deuxième enfant du roi, Hawke Wenfall, revendique le trône. Le conseil, lui, reste prudent, et hésite. Et si, en bousculant les traditions, en nommant roi cet homme qui n'est pas le fils ainé du roi, alors que sa fille ainée est peut-être encore en vie -et d'ailleurs recherchée...- et s'ils s'attiraient la colère des Dieux ?

Vyrkä et Thorgrim

Vyrkä ne semble pas trop souffrir de la situation de crise actuelle de l'île. Chef actuel des vikings après sa victoire au tout premier Tournoi d'arène, Varesh est un gouverneur sérieux mais magnanime, et sa popularité s'en ressent. Bien qu'un peu froid envers les trois autres peuples, il tente de calmer le jeu en multipliant diners diplomatiques et envois d'ambassadeurs. Les tensions entre Vyrkä et Archeus sont cependant intouchables, et la haine entre les deux villes reste brûlante de rage. Récemment, les disputes entre Erika et Dorian, les deux enfants de Varesh, attirent l'intérêt des Vikings. Et quoi, on ne va pas se priver d'un beau combat, tout de même ?

A Thorgrim, cependant, le climat est bien moins léger, et la ville semble sur le déclin. Devenue une cité hétéroclite à cause du commerce, elle est plus ou moins le foyer de toutes sortes de crapules, et, bien que la milice locale fasse son devoir, ses rues ne sont plus aussi sûres qu'avant.Une racaille qui répondrait au nom d'Edwin Drakhodov y sème le trouble, depuis quelques mois. A la tête d'un gang, le Ragnärok, il serait à l'origine de nombreux meurtres, sévices, complots qui font trembler la cité du commerce. Les rumeurs courent que ce gang serait affilié à certaines guildes Archéennes... Ce qui, réflexion faite, ne serait pas si étonnant. Vyrkä tient cependant à reprendre la situation en main ; elle attend le moment propice pour envoyer quelques têtes brûlées y risquer un coup d'oeil.

Archeus

Le temps passe et pourtant rien ne s'arrange. Si la "cité du chaos" ne mérite plus vraiment ce nom, elle n'en devient pas pour autant un endroit où il fait bon vivre, pour sûr.

Certes, les règles imposées par le gouvernement, et les guildes qui surveillent chacun des faits et gestes des habitants ont ramené un calme militaire et terrifié à Archeus. Mais la nature malsaine et corrompue de la ville n'a pas changée ; ou plutôt si, elle a empiré. La liberté n'existe plus entre ces remparts, et les sentinelles au service du gouvernement se chargent chaque jour de vous le rappeler.

Nombreux sont les civils qui rêveraient de fuir vers des terres plus accueillantes, bien sûr... Mais, vous pensez, le gouvernement ne le voudrait jamais. Il ne le veut d'ailleurs pas, et est allé jusqu'à marquer à vie chacun de ses citoyens de son funeste blason. En effet, chaque Archéen, le jour de ses 10 ans, se voit marqué d'un indélébile tatouage sur la main droite. Ainsi, s'il lui venait la merveilleuse idée de fausser compagnie à sa ville préférée, celle-ci aurait tôt fait de le retrouver. Et si par hasard il arrivait à réellement s'échapper, personne, vous pensez, ne voudrait aider quelqu'un qui possède cette maudite marque sur la main. Ah, vous pouvez toujours essayer de la brûler, de vous couper le bras, de la cacher sous des gants... Ne vous inquiétez pas, beaucoup d'autres l'ont déjà fait. Mais personne n'est assez idiot pour se faire berner. Ainsi l'être appartient-il à la ville jusqu'à sa mort. Ingénieux, non ?

Il faut le dire, Archeus rassemble tout les éléments qui permettraient de la classer comme une dictature. A un détail près... le dictateur. Ou plutôt devrai-je dire la dictatrice. Figure adorée, détestée, terrifiante, mystérieuse. Sa célébrité ne semble avoir d'égale que son infamie. Mais pourtant, cette dictatrice, jamais on ne la voit, jamais on ne l'entend... Ce sont ses bras droits qui prononcent ses discours, parlent à son nom, mais elle ? Qui est-elle vraiment ? Comment une femme si fragile peut-elle rester ainsi à la tête d'un tel gouvernement ?

Car les choses sont en train de bouger. Guilde plutôt mal vue du gouvernement, la "Main Blanche" aurait dû se faire éliminer assez rapidement du système, comme tant d'autres petites guildes de mercenaires qui tentent de faire changer les lois. Seulement, les "Sentinelles", la police politique d'Archeus, mirent bien trop longtemps à comprendre que, s'ils n'arrivaient pas à démanteler cette organisation indésirable, c'est parce qu'elle avait une forme jusque là jamais expérimentée. Il s'agissait d'un réseau de petites guildes qui apparaissaient aussi vite qu'elles disparaissaient, et avec, tout en haut de la hiérarchie, non pas un, ni deux, mais bien trois chefs. Et l'Hydre, vous avez beau couper les têtes, si vous ne tranchez pas celles qu'il faut, vos efforts sont inutiles.

Bien entendu, les Sentinelles ont fini par comprendre. Mais il est déjà bien tard, et la Main Blanche a fini par avoir une telle influence qu'elle en devient très difficile à déloger. Le coup d'état n'est pas une possibilité à exclure, et c'est ainsi que le gouvernement lance un appel aux plus grosses guildes mercenaires pour se débarrasser de ces gêneurs. Le bras de fer s'engage. En serez-vous ?

Dieppgard

Depuis quelques temps, les morts-vivants se font discrets. Et pour cause ; ce sont de sombres projets qui dorment dans les entrailles de la ville. Elle ne parle pas avec Sylvan, badine avec Vyrkä, caresse Archeus. L'envoi de "Démosthène", un ambassadeur, dans cette dernière, n'est pas sans éveiller les doutes et les craintes, surtout dans cette ville maudite où la violence fait partie intégrante du quotidien. Qu'à cela ne tienne, dame Howlin semble bien décidée à tenter une approche en finesse. Quelles sont ses intentions, en fait ? Pourquoi accepte-t-elle les diners diplomatiques à Vyrkä, si c'est pour fricoter avec leur ennemi juré, Archeus ? Pourquoi n'attaque-t-elle pas les autres peuples, alors qu'aucune alliance ne les retiendrait dans l'abîme où la puissante armée non-morte pourrait aisément les jeter ? Pourquoi s'acharne-t-elle à faire preuve d'un soi-disant pacifisme ?

Le voile est opaque, impénétrable. Le mystère embrasse la cité "d'en-dessous". La peur en défend ses portes.

Cependant, un évènement a quelque peu refroidi les relations entre Dieppgard et Vyrkä. Il faut dire que les morts-vivants ont cette fichue manie d'escorter gentiment tous les êtres vivants s'aventurant un peu trop loin dans leurs terres. Ces êtres vivants, on ne le revoit pas, ou pas en entier, du moins... C'est ce qui est arrivé à Guerikk Askadi, il y a de cela 15 ans. Si son corps est revenu plus ou moins vivant chez les vikings, son esprit, lui, gardera à jamais les marques de son séjour souterrain. Le scandale a éclaté, vous pensez bien, et c'en était de peu qu'une guerre éclate. Heureusement, Varesh et Howlin ont mis un peu d'eau dans le vin : aucun des deux ne tenait vraiment à ce qu'un conflit n'éclate. Affaire à peu près classée.

Mais il y a tout juste 1 an, c'est une expédition viking qui s'est retrouvée piégée en terres Damnés. Violation de territoire oblige, les morts-vivants leur infligèrent la correction qu'ils méritaient, et tout se serait terminé ainsi, si une survivante n'avait pas été gardée comme cobaye... Malheureusement pour les morts-vivants, cette prisonnière, Alice Weaver, était une Valkyrie... Et lorsqu'ils la transformèrent en Non-Morte, la guerrière explosa de rage. Elle réussit ce qui tenait du miracle : s'échapper de la ville des Damnés, en prenant soin d'en détruire une partie non négligeable... Et de nombreux guerriers et civils morts-vivants. Freyja Howlin en fut folle de rage. Qu'on retrouve cette viking, et qu'on lui fasse payer !

Avant que les Damnés eurent mis la main dessus, Alice était retournée à Vyrkä. Vous vous en doutez, son récit ne fut pas en la faveur de Dieppgard... Hum, il semblerait bien que, cette fois-ci, la guerre soit inévitable.
Revenir en haut Aller en bas
https://oeil-du-nord.superforum.fr
 

Situation actuelle de l'île

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Oeil du Nord :: ... là où tout a commencé.
 :: Parchemins de Frözen :: Le Grimoire
-