L'Oeil du Nord
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
18.02 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Camille de Harvell [Terminée !?]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité



Camille de Harvell [Terminée !?] Vide
MessageSujet: Camille de Harvell [Terminée !?]   Camille de Harvell [Terminée !?] Icon_minitimeSam 22 Mai - 23:23

Présentation :

Nom : Un nom ? La jeune femme en possède un oui, et un prestigieux qui plus est. Harvell, De Harvell pour être plus précis.

Prénom : Ses parents l'ont gentiment mais avec un cruel manque d'originalité prénommée Camille.

Age : Même si son âge ne vous regarde en rien la demoiselle parcourt maintenant cette terre glacée qu'est Frözen respirant son air givré depuis 19 ans.

Race : Cette ravissante Camille que voici est née humaine et le restera tant que la mort ne la prendra pas prématurément la laissant dans la crainte de devenir une Morte-Vivante ?

Grade : Conspiratrice et courtisane au service du royaume, noble et héritière d'un futur empire économique.

Surnom : On ne se soucie que très peu de cette noble héritière, seul un petit cercle de puissants relient son nom à celui du plus riche noble du royaume, ils se plaisent à la nommer "Impératrice" Ils ignorent l'ironie de ce surnom...

Réputation : Sans grande réputation Camille est méconnue du petit peuple, mais il en est autrement à la cour puisqu'elle est destinée à hériter et faire hériter des richesses de son père.

Physique :
Comment appelleriez vous une jeune femme au teint clair et à la peau lisse des nourrissons ? Je dirais déjà un joli brin de "princesse"; ajoutez à cela de longs cheveux noir tressés encadrant un visage mince absent des imperfections de l'adolescence révolue, vous aurez alors le subtil résultat d'une jolie jeune femme auquel on rajoute une taille fine, des rondeurs aux endroits propices et des yeux noirs envoutant de part leur profondeur la rendant alors belle et séduisante. Que serait une belle jeune femme sans des vêtement assortis à sa beauté ? Je vous direz un gâchis. Cette Camille en digne héritière peut se permettre les extravagances des modes de la cour bien que très faiblement attirée par cela elle doit pourtant se plier aux exigences de son père, sacrifiant aux riches toilettes. Le peu de fois où sa prison dorée se relâche Camille aime à s'habiller de blanches robes élégantes mais sans fioritures ni amas de pierre précieuse, elle apprécie toutefois quelque éclat discrètement insérés ici ou là.

Caractère :
Camille est affublée d'un caractère des plus expressif surtout lorsqu'on s'attarde sur son égo, et oui comme tout noble qui se respect et à fortiori puisqu'elle en est une des plus riches la jeune femme entretient un énorme égo difficile alors de lui faire admettre un tort, elle l'accompagne également d'une charmante tendance à l'énervement. Oui, elle est "légèrement" colérique, on ne la verrait jamais agresser ouvertement quelqu'un non, elle serait plutôt du genre à rendre œil pour œil dents pour dents l'affront qui lui est fait mais de manière plus subtile et honteusement sournoise. Ce serait la jugé trop précipitamment que de la qualifier de mauvaise, non, Camille est tout sauf mauvaise, elle ne fait qu'appliquer les leçons douteuses de ses paires. Ayant reçu une excellente éducation elle est empreinte de gestes de civilité dont il serait dur de la séparer, il lui arriverait par pur réflexe de s'attendre à être servie où qu'elle soit, de ce qu'elle veut. Elle a développé, puisque trop souvent emprisonnée dans les filets de son père une conscience et un besoin aiguë de liberté.

Histoire :
Harvell, un petit bourg légèrement au Sud de Archeus dirigé depuis la naissance du royaume par une famille en ayant pris le nom. Les De Harvell ont été de tous temps les figures riches de la cour investissant ingénieusement leurs fortunes dans des marchés durables, le dernier en date, celui de Eon De Harvell père de Camille, est l'acquisition de la majorité des scieries de l'ile.

Revenons plutôt à nos moutons, enfin notre brebis, Camille. Cette jeune femme ne l'a pas toujours été, merci de l'évidence... Elle est née au plus chaud jour de cette année-là, presque un miracle même, comme si Thor lui-même annonçait avec chaleur sa venue au monde par un éclaircissement somptueux du ciel. Mais alors comment expliquer ses cheveux et ses yeux noirs ? Et son caractère ?
Les personnages rassemblés autour de l'enfant ne soulevèrent pas le dilemme, absorbés qu'ils étaient par le déjà bien beau bébé.

Quelques années passèrent puis la mère du bébé mourut, laissant sans héritier mâle la lignée directe des De Harvell, le chef de famille se résigna à l'idée de faire un beau mariage et pourquoi pas dans quelques années avec le prince ? Aussitôt dit aussitôt fait le richissime Eon se mit à comploter, rapprochant le plus souvent les deux enfants les faisant se rencontrer le plus souvent possible. Hélas pour ce vieillissant Eon De Harvell, le courant ne passa pas entre les deux.

Bien que déjà très beau garçon, courtois et attentionné, le jeune prince ne plaisait pas à Camille et tous s'aggrava plus tard. Lui était âgé d'un quinzaine d'année elle a peine de treize. Il commit la grave erreur que de vouloir à tout prix connaitre un peu plus les femmes, Oh! Il est loin du pervers que je vous vois imaginer, juste que les commérages des hommes de gardes, certaines allusions et l'interdiction dûe à son rang le rendaient à peine un peu plus hardi que les autres.

Camille vécut ca bien différemment, non le problème ne venait pas qu'un garçon la touche, ou que ce soit le roi, en fait elle lui aurait pardonné avec la même distance ordinaire si "La" Dame Elena de la Montressande n'y avait mis sa touche personnelle. Autrefois très bonnes amies, Camille n'avait jamais vraiment put pardonner l'indélicatesse d'Elena en effet rien n'aurait changé si cette commère qu'elle avait été n'avait divulgué le secret si tranquillement confié. Eon De Harvell ayant effectivement appris le bien-fondée des rumeurs circulant dans le châteaux avait immédiatement resserré la cage doré autour de sa fille, lui laissant moins de libertés que jamais.

Elle dut à longueur de journée se montrer irréprochable, maintes fois son père lui fit la leçon lui expliquant l'honneur que se devait de garder à la cour leur famille, lui promettant le moindre de ses désirs lorsqu'elle deviendrait reine, s'essayant à éveiller de l'amour pour son futur peuple. Mais c'était évidement voué à l'échec, la jeune fille n'aspirant qu'à sa liberté. Elle ne fit cependant pas d'histoire promenant son image de salles en salles, des grands banquets aux soirées de bal ou encore aux promenades courtoises. Elle n'échappa pas non plus aux salons des courtisanes ni aux rares diners que partageait le roi avec sa cour pour préserver son image et faire comprendre aux comploteurs qu'il était encore et toujours dans la course.

Elle profita ainsi largement de l'occasion pour surveiller les alliances tactiques, les puissances cachées, les véritables détenteurs du pouvoirs car elle l'avait appris mieux que par n'importe quelle leçon de son père, le royaume était déjà en guerre, dans son centre, caché au yeux du monde, mais pourtant en proie à un important conflit d'intérêt. Le règne de feu l'ancien roi ayant laissé à son fils un pays pourrissant de l'intérieur la tâche serait dure pour le nouveau roi. Saura-t-il garder à distance les chiens sauvages que sont ces nobles ? Tout en surveillant les menaces extérieures ?

La réponse vint avec le temps, le jeune roi mûrissant avait relevé le défit avec brio offrant à son peuple une nouvelle stabilité malgré les menaces Elfiques, Vikings et Non-Mortes. Tout ce joli monde s'altéra bientôt pour la jeune femme, puisqu'alors âgée de 18 ans sa vie changea complètement lui interdisant brusquement insouciance et sécurité les troquant contre méfiance et peur.

Son paternel se prit à ce moment là d'affection pour son neveu sorti tout droit de la maison maternelle, sa femme par-delà le tombeau lui offrait ainsi un potentiel héritier. Le jeune garçon à peine plus jeune que Camille se révéla être une étonnante seconde chance pour le vieil homme mais aussi un heureux évènement pour la jeune De Harvell, elle pouvait enfin tenter l'expérience d'être une grande sœur elle y avait souvent rêvé tout en sachant les ennuis que pouvait créer un petit frère.

Et des ennuis, son tout nouveau meilleur ami et petit cousin chéri en créa bien trop vite et par excès de zèle... En effet la jeune femme ne l'en blâmait pas non, elle accusait plutôt l'admiration que ce jeune garnement éprouvait pour son Oncle Eon. Privé dès la naissance d'un quelconque père il reporta donc l'image paternel sur celle de son oncle et ne put donc résister à l'excitation quand il entendit parler de ces raids de plus en plus fréquents sur les scieries du noble. Sans que personne ne s'en aperçoive et en un temps record il embaucha mercenaires et fripouilles pour libérer une des plus grosses exploitation et ainsi gagner le respect et la confiance de son ainé. Trop jeune et insouciant qu'il était, un jeune homme si prometteur...

Ne voyant pas son cousin depuis quelques jours Camille mena une brève et intense enquête qui porta bien trop vite ses fruits puisqu'on apprit bientôt les folles envies de gloires du rêveur. Oncle, cousine garde royale et milice partirent bien vite et sous les sages et impérieux ordres d'une Camille morte d'inquiétude la cohorte retrouva bientôt le champs de bataille, le premier que vit cette dernière.

Un pisteur suivit les traces, décryptant avec des yeux experts les récents évènements, soulevant sans remord ni distinction de race les cadavres du massacre. Il y avait selon cet étrange homme, eu plus de pertes du côté elfe que de celui du cousin, il parut pourtant soucieux et après un instant de réflexion il cracha dans la neige avant d'ajouter que le sang versé était trop important par rapport aux morts présents, les Morts étaient très certainement passés par là. Comme pour appuyer ses déductions il montra les seuls cadavres restant, tous dans un très sale état certainement trop amochés pour les acolytes du Docteur Howlin.

Hélas ce ne fut pas le seul drame de la journée pourtant accablante, puisque non contente de devoir pleurer sa seul famille la jeune femme reçut comme élégant présent de deuil une flèche elfique dans l'épaule, elle tomba alors de cheval s'affalant dans la neige, basculant dans l'inconscience en laissant les hommes hargneux éliminer rapidement les dernières force elfiques. Elle ne put voir la folie du combat ni ne put entendre les cris d'inquiétude des militaires mais elle le devinerait à son réveil. Si il y a bien un symbole Humain à ne pas toucher sur un champ de bataille c'est bien les jeunes princesses...

Monture : Aucune en particulier elle n'en a jamais eu vraiment l'utilité, mais les jours où le besoin s'en fait sentir il lui suffit de se servir dans l'écurie du palais.

Compagnon : Un petit hibou des neiges au plumage blanc immaculé, haut de deux mains et large d'une seul il ne grandira pas beaucoup plus. Trouvé lors d'une balade étant enfant, un élan de pitié l'avait poussée à sauver la pauvre créature de la mort certaine qui l'attendait. Elle nomma "savamment" la bestiole "Boule De Neige".

Armes et style de combat : Camille ne se bat jamais, ou elle tend à l'espérer préférant de loin l'arme qu'est sa langue acérée alliée à son esprit aiguisé.

Autre ?

~~~~~~~~~~~

Et maintenant, où en est votre personnage ?
A ce jour Camille se fait une place dans la politique, l'intrigue et les complots cherchant sa liberté ou au moins une prison aménagée par ses soins. Elle est occupée par des campagnes de rachat de carrières de pierre. Son père trop vieux est confiné dans sa chambre, mourant...

Avez-vous lu les règles ?
Validé.

Comment avez-vous connu le forum ?
Un top-Site je sais plus lequel.

Un petit truc à dire ?
Quel originalité ce code *héhé*
Revenir en haut Aller en bas


Dr. Freyja Howlin
Admin et Fondatrice Ethérée

La Mère des Damnés
l'ombre de la cité maudite.
,
Camille de Harvell [Terminée !?] Tumblr_mh5o57wcMz1qbji6ao1_500
JE SUIS : le règne nouveau.
RANG : couronne de Dieppgard.
METIER : dirigeante du peuple mort-vivant.
MISSIVE ENVOYÉES : 48


Camille de Harvell [Terminée !?] Vide
MessageSujet: Re: Camille de Harvell [Terminée !?]   Camille de Harvell [Terminée !?] Icon_minitimeVen 28 Mai - 18:24


Bonjour, bienvenue...
Bon, ton histoire est tout de même plus intéressante avec cette histoire de flèche ! Et avec tout ce dont nous avons parlé. J'ai pas mal d'idées derrière la tête...
Sinon, attention aux fautes d'orthographe, je me suis permise d'en corriger la plupart, mais le texte brut faisait très mal aux yeux ^^" Surtout quand il s'agit de fautes assez repérables comme la conjugaison, les adjectifs possessifs, les accords au pluriel... Et sinon, mais ça c'est juste un conseil, ne sois pas avare sur la ponctuation, certaines de tes phrases n'en finissent pas !
Je te laisse donc commencer le RP... Amuse-toi bien !
Revenir en haut Aller en bas
https://oeil-du-nord.superforum.fr
 

Camille de Harvell [Terminée !?]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Oeil du Nord :: 
Une halte durant votre périple... (HRP)
 :: Archives :: Fiches de personnages
-